mada

Du côté des lec­tu­res esti­va­les, quel­ques redé­cou­ver­tes (Bourlinguer de Cendrars, Nadja de Breton, ou enco­re Sylvie de Nerval), mais que serait désor­mais notre expé­rien­ce de la lit­té­ra­tu­re sans les nom­breux chan­tiers d’auteurs et tra­duc­teurs en ligne ? Je pro­po­se donc ici un nua­ge de blogs que je lis au quo­ti­dien, lis­te tota­le­ment per­son­nel­le et évi­dem­ment non exhaus­ti­ve de tout ce qui se fait de créa­tif sur le web — bien enten­du, ne pas pren­dre au sérieux le titre du billet, écri­re sur blog c’est se moquer de la ren­trée lit­té­rai­re et de la concep­tion de la lit­té­ra­tu­re étroi­te et mor­ti­fè­re qu’elle entre­tient dans les esprits.

-Un coup de coeur de ger­ma­nis­te pour com­men­cer : Le Saute-Rhin par Bernard Umbrecht. Nombreuses res­sour­ces en cultu­re alle­man­de, voir les pages consa­crées à Büchner dont cel­les sur les pay­sa­ges vos­giens où se situe son célè­bre récit Lenz
-Le feuille­ton Claude Simon sur les Géorgiques par Serge Bonnery, une lec­tu­re de fond, page après page, voir notam­ment la ques­tion de la des­crip­tion com­me acte de pein­dre.
-Le jour­nal de Guillaume Vissac que je lis désor­mais tous les jours, ain­si que son Ulysse par jour — dans quel­le revue ou jour­nal papier voyez-vous ça ?
-Lectures d’Antoine Brea (notam­ment Psychologie et Alchimie de Jung et Une his­toi­re de la Révolution fran­çai­se d’Eric Hazan), et sa tra­duc­tion du Perceval de Chrétien de Troyes.
-Sur son SILO, Lucien Suel accueille Ana plus Ana, le feuille­ton de Daniel Fano.
-Autre Ana, mais en son jar­din sau­va­ge, Ana nb, une écri­tu­re exi­gean­te qui se déploie à l’écart.
-Lire éga­le­ment les Aporos et Bribes de Francis Royo, sur Analogos
-Un blog que je suis de près par­ce qu’il y est ques­tion de créa­tion à l’heure du numé­ri­que : le S.I.Lex de Lionel Maurel.
-L’actualité des ebooks, c’est chez Natalia.
-On lit éga­le­ment Anna Jouy, qui va lan­cer ces jours-ci son nou­veau blog. Elle se ques­tion­ne aujourd’hui sur le rap­port au temps dans l’écriture en ligne.
-Après quel­ques semai­nes de pau­se, le Journal de Kafka a repris son ryth­me de croi­siè­re début août, et c’est en accès libre.
-Autre tra­vail de tra­duc­tion qui vient de repren­dre : les Odes d’Horace tra­dui­tes par Danielle Carlès.
-Pour clo­re cet­te peti­te lis­te on rap­pel­le : le 30 août, c’est la dis­sé­mi­na­tion Pays loin­tains à la web-asso­cia­tion des auteurs : il n’y sera ques­tion que d’écriture-web.

Illustration : Malgaches, par Pierrot Men à la Revue des Ressources.