Ce nou­veau blog a été créé pour être ce que j’ai bap­ti­sé une «pla­te­for­me de dis­sé­mi­na­tion», soit un espa­ce ouvert où dif­fé­rents contri­bu­teurs peu­vent pro­po­ser des ren­con­tres entre blogs à par­tir d’une cer­tai­ne concep­tion du web lit­té­rai­re: non pas un outil d’édition avec enfer­me­ment des tex­tes dans des for­mats uni­ques et des auteurs dans des cha­pel­les, mais un espa­ce où les oeu­vres cir­cu­lent et où les auteurs coopè­rent à tra­vers leur blog.

Ces deux der­niè­res semai­nes, des échan­ges par mes­sa­ge­rie élec­tro­ni­que ont eu lieu entre les contri­bu­teurs de la webas­so, ils avaient sur­tout pour uti­li­té de per­met­tre de pas­ser à ce nou­veau blog où je ne suis plus le seul à pren­dre la paro­le. Je pro­po­se que nous repre­nions ici, publi­que­ment, nos échan­ges, afin d’accueillir tou­te nou­vel­le pro­po­si­tion ou remar­que concer­nant notre démar­che.

Parmi les ques­tions sou­le­vées en pri­vé, j’en retiens une, emblé­ma­ti­que à mes yeux: cel­le de la nou­vel­le rubri­que «Actu des blogs». Peut-il s’agir de ne par­ler que des blogs des par­ti­ci­pants à la webas­so ? Je pen­se que non, qu’elle doit être ouver­te à tous les blogs lit­té­rai­res. Je pro­po­se qu’on pré­sen­te les tra­vaux de nou­veaux par­ti­ci­pants, mais en même temps je suis pour que le seul cri­tè­re soit celui de la qua­li­té des oeu­vres mises en ligne.

Pour ce qui est de la page qui sera consa­crée aux auteurs du blog (c’est une pro­po­si­tion de Carol Shapiro je crois): à cha­cun de voir si elle/​il vou­dra s’y pré­sen­ter, de la maniè­re qu’elle/il sou­hai­te­ra (il suf­fit de créer une page com­mu­ne sur WordPress). Pareil pour l’index, que je viens de créer: à cha­cun des contri­bu­teurs de le com­plé­ter s’il a envie.

Il me sem­ble aus­si que le blog doit res­ter ouvert à tous les par­ti­ci­pants aux dis­sé­mi­na­tions qui sou­hai­te­raient y écri­re ou même créer une nou­vel­le rubri­que. Pour cela, rien de plus sim­ple: pro­po­ser la nou­vel­le rubri­que ici en com­men­tai­re et on en dis­cu­te (ce que nous avons fait der­niè­re­ment entre contri­bu­teurs).

Plus géné­ra­le­ment, il me paraît essen­tiel que tou­tes nos dis­cus­sions aient lieu en public, pour ne pas créer un petit mon­de clos qui fini­rait par res­sem­bler à un comi­té de lec­tu­re. Laissons le champ d’invention ouvert, ici même (ça com­men­ce par une pos­si­ble dis­cus­sion ouver­te à tous dans l’espace des com­men­tai­res, notam­ment sur les points abor­dés par Noëlle dans son der­nier mail, que je ne peux pas tous repren­dre ici).

PS: Je m’occupe de com­plé­ter les liens du blo­groll et d’actualiser la page scoop​.it)