Kinema

Merci aux pro­jec­tion­nis­tes pour la varié­té, la den­si­té, la riches­se de leurs dis­sé­mi­na­tions : pas faci­le à fai­re tenir dans un même plan-séquen­ce ! En onze bobi­nes, elles com­po­sent un très long métra­ge qui nous par­le du web. Web ima­ge, web tex­te, web sty­lo, web camé­ra, web sal­le de lec­tu­re, web sal­le de ciné­ma ; web ima­ge de tou­tes les ima­ges, web écri­tu­re de tou­tes les écri­tu­res, web sup­port de tous les sup­ports.

Au géné­ri­que, par ordre alpha­bé­ti­que :

1. Le «réa­lis­me ardent» de Luis Bunuel vu par Andreï Tarkovski, sur l “Epervier Inclassable, site de Serge Bonnery ; tex­te ini­tia­le­ment tra­duit et publié par Fabien Rothey (Art et Connaissance) :

«Si l’on exa­mi­ne une immen­se fres­que de très près, beau­coup de détails, pour des rai­sons tout à fait com­pré­hen­si­bles, peu­vent irri­ter. Mais dans la com­po­si­tion géné­ra­le, le détail n’existe pas en tant que gran­deur qui se suf­fit à elle-même, épui­sant ou concen­trant en elle tout le sens de l’œuvre.»

2. Love Streams de Cassavetes par Albanc Lefranc sur Amour 2.0, blog d’Antoine Bréa :

«Une fois de plus, John Cassavetes iso­le quel­ques situa­tions de vie d’une den­si­té extrê­me, et fait table rase de tous les élé­ments nar­ra­tifs, chro­no­lo­gi­ques, psy­cho­lo­gi­ques qui pour­raient nous four­nir un sur­plomb ras­su­rant sur elles et l’impression de les sai­sir.»

3. Le «Voyage» au ciné­ma, ou com­ment Louis-Ferdinand Céline ima­gi­nait une adap­ta­tion ciné­ma­to­gra­phi­que du Voyage au bout de la nuit : pro­pos recueillis au magné­to­pho­ne en 1960 à Meudon, dis­sé­mi­nés par Pierre Cendrin :

«Là alors, c’est où les héros du Voyage par­tent à la guer­re, ça fait par­tie du grand film. Faut du pognon pour ça…»

4. Godard au théâ­tre, mis en scè­ne par Jean-Michel Potiron : un mon­ta­ge de tex­tes de Godard, à lire sur le Pelikan (avec des films de W.K.L. Dickson), ou sur le site de la com­pa­gnie Théâtre à Tout Prix :

«J’aime bien être sur­pris. Si l’on sait d’avance tout ce qu’on va fai­re, ce n’est pas la pei­ne de le fai­re. Si un spec­ta­cle est tout écrit, à quoi sert de le fil­mer ? A quoi sert le ciné­ma, s’il vient après la lit­té­ra­tu­re ?»

5. Sur Oeuvres Ouvertes, ciné­ma docu­men­tai­re avec Natzwiller-Struthof : Un sou­ve­nir fran­çais en 2004 (extraits du film) et L’idée d’une jus­te mémoi­re (tex­te)de Robin Hunzinger :

«Le Struthof, seul camp de concen­tra­tion en France, est un lieu-trau­ma, un lieu de mort, un lieu où «ça» est arri­vé.»

6. Rue des immeu­bles indus­triels@MargueriteGarel nous offre une fine ana­ly­se de l’écriture du mou­ve­ment sans paro­les de Franz Kafka, dans la nou­vel­le tra­duc­tion du Journal par L. Margantin : 

«Le mari fai­sant des mou­ve­ments sem­bla­bles, peut-être imi­tés par sa fem­me qui sem­ble dépen­dre beau­coup de lui, mou­ve­ments rapi­des avec de forts balan­ce­ments quand le bus­te est pen­ché, tan­dis que le bas-ven­tre bizar­re­ment res­te en retrait.»

7. Sur Fleuves & Montagnes sans fin, Lionel Andre évo­que Five d’Abbas Kiarostami :

«Spectateur j’assiste à la repré­sen­ta­tion

dont je suis aus­si l’acteur prin­ci­pal

le per­son­na­ge cen­tral

Enthousiasme silen­cieux

Félicité poé­ti­que»

8. De Laurent Margantin, repris par R. Hunzinger sur la Revue des Ressources, Une Disparition, entre récit fan­tas­ti­que et film de série B., dans lequel l’auteur évo­que une ren­con­tre à Vienne avec l’écrivain autri­chien Werner Kofler :

«Oui, c’est ça, ran­gez votre appa­reil, et ces­sez de fil­mer la moin­dre phra­se que je suis en train de lire ou d’écrire. Merci.»

9. Sur Glossolalies, Noëlle Rollet nous invi­te à une «pro­jec­tion pri­vée» de L’alphabet Renversé de Giovanni Merloni (C ou Chien de la peti­te dame II/​IV) :

«L’écran invi­sible et imma­té­riel n’est pas aux nor­mes, soit dans les deux dimen­sions prin­ci­pales soit dans l’épaisseur. On dirait un vieux drap ou les vête­ments usés d’un fan­tôme, tra­ver­sés par un vent bizar­re et tout à fait spon­tané.»

10. Au Studio de Nuit, Gregory Hosteins accé­lé­re le film avec une redif­fu­sion de Notes de F. J. Ossang, publiées en 2001 par la revue Dérives :

«Profaner la colo­ra­tion par les struc­tu­res.

DETERRITORIALISER

11. Dernière bobi­ne, Le Saute-Rhin de Bernard Umbrecht dérou­le une visi­te cri­ti­que du ZKM de Karlsruhe, où s’expose l’écriture com­me ima­ge en mou­ve­ment :

«Il sera donc ques­tions d’écrits ou d’écritures fil­mées, écri­tu­res englo­bant les trois écri­tu­res défi­nies par Clarisse Herrenschmidt, l’écriture de la lan­gue, cel­le du nom­bre et du code.»

Kinema 2

Images : Kinema, «Organe heb­do­ma­dai­re inter­na­tio­nal de l’industrie ciné­ma­to­gra­phi­que», Zürich, 1912–1913